Malgré un grand nombre de lois et de normes, on a recensé en France 655 000 cas d’accidents du travail en 2019. Quelle meilleure preuve que cette donnée pour démontrer l’importance de la signalétique intérieure pour assurer la sécurité de ses salariés ? Sigma, spécialiste de la signalétique, vous révèle dans cet article tous ses conseils. Normes, matériel, panneau de signalétique… découvrez nos recommandations qui contribueront à créer un espace professionnel sain à la fois pour vos employés et vos clients.

 

A quoi peut servir un panneau de signalisation ?

 

Le rôle que peut avoir un panneau de signalisation est parfois sous-estimé. Il n’est absolument pas exagéré de dire qu’un panneau mural bien placé peut sauver des vies ! Prenons l’exemple d’un chantier situé dans une zone où le flux de passants est important. Des panneaux d’interdiction (rouges et rond) ou d’avertissement (jaunes et triangulaires) préviendront du danger même les individus les moins concentrés sur la situation.

 

C’est en ce sens que le rôle de la signalétique intérieure est crucial. Son emploi est indispensable pour avertir de dangers nous l’avons vu. Mais un panneau mural placé de façon optimale et réfléchie contribuera à la fluidification des flux de circulation sur le lieu de travail. Il aidera salariés et clients à se repérer dans l’espace et permettra donc des gains de temps précieux. La signalétique intérieure peut également servir à définir des règles, en obligeant par exemple au port de matériel de sécurité.

 

Signalétique intérieure, quelles sont les règles à suivre ?

 

La réglementation de la signalétique intérieure est bien encadrée par le Code du Travail. Toutefois au vu de la complexité de certaines règles, et du nombre de différents types de panneau de signalisation, il peut y avoir de quoi se perdre. Un simple rappel à la loi ne sera donc pas de trop au préalable d’un achat.

La signalétique d’un bâtiment doit être anticipée dès sa construction, et est donc en principe établie avant même l’arrivée de salariés sur ce dernier. Toutefois, l’employeur est par la suite tenu de s’assurer de la bonne application des consignes de signalisation, de les adapter et les faire évoluer si nécessaire, et de former les salariés à la signalétique en place sur leur lieu de travail. Les responsabilités du chef sont donc nombreuses et le sujet n’est pas à prendre à la légère. Si vous avez le moindre doute ou ressentez un besoin d’éclaircissement, n’hésitez pas à entrer en contact avec nos équipes d’experts qui s’assureront de vous conseiller en prenant en compte vos besoins et vos contraintes.

 

Quels sont les différents types de panneau signalétique ?

 

On dénombre 6 types de panneau signalétique, qui varient en forme et en couleur selon leur catégorie :

-          Le panneau d’obligation : couleur bleue, pictogramme blanc, rond

-          Le panneau d’interdiction : couleur rouge, rond et souvent barré

-          Le panneau d’avertissement : couleur jaune, triangulaire

-          Le panneau de matériel ou d’équipement de lutte contre l’incendie : couleur rouge, pictogramme blanc, carré ou rectangulaire

-          Le panneau de sauvetage et de secours : couleur verte, pictogramme blanc, carré ou rectangulaire

-          La signalisation de risque ou de danger : bandes jaunes et noires ou rouges et blanches

 

Pour vous permettre d’assurer la sûreté de votre lieu de travail, Sigma, expert de la signalétique, met à votre disposition l’ensemble des outils indispensables. Selon vos besoins, retrouvez tous nos articles de signalétique intérieure de qualité optimale. Les contraintes de signalétique étant devenues d’autant plus lourdes avec la crise sanitaire, découvrez nos adhésifs de sol COVID qui vous permettront de faire passer avec clarté vos consignes d’hygiène.